warning: call_user_func_array() expects parameter 1 to be a valid callback, function 'theme_filefield_formatter_default' not found or invalid function name in /home/clients/423e5c6b83e0757be09cb0371879d008/orlando/includes/theme.inc on line 669.

Rome à la Contre-Réforme

Dès la seconde moitié du 16ème siècle, un des effets de la Contre-Réforme sur les Arts est un regain de magnificence et de solennité. Après que le Concile de Trente a banni les éléments laïcs du culte (notamment les messes polyphoniques basées sur des chansons), l’église catholique réaffirme son attrait pour le faste. Les compositeurs - en premier lieu Palestrina – développent un style plus plein et coloré, tout en recherchant l’intelligibilité du texte chanté. Parmi les autres compositeurs actifs à Rome, il y a Luca Marenzio, au service du cardinal d’Este. Connu surtout pour ses madrigaux, Marenzio a néanmoins composé de splendides motets. Il aura une grande influence sur les compositeurs de son temps. Parmi eux, Felice Anerio, qui succède à Palestrina comme compositeur de la chapelle papale, sera chargé de réformer le graduel romain, une autre des activités de la Contre-Réforme. Les compositeurs actifs à Rome ne sont pas tous italiens : Tomas Luis de Victoria y passe plus de trente ans de sa vie. Il est élève du Collegium Germanicum, puis en devient le maître de chapelle, avant de succéder à Palestrina au séminaire romain. De nombreuses sources historiques viennent confirmer qu’à la fin du 16éme siècle les instrumentistes doublent et/ou remplacent les voix des chanteurs. La polyphonie prend ainsi un caractère inattendu : elle devient festive ! Cette particularité est encore amplifiée dans ce programme grâce aux pièces à six et huit voix. L’Ensemble Orlando Fribourg propose ici un programme original où le public sera amené à redécouvrir les œuvres de Palestrina et ses contemporains comme rarement il a l’habitude de les entendre !

 

PROGRAMME
Tomas Luis de Victoria

  • De Beata Virgine: Nigra sum et Trahe me post te
  • O magnum mysterium

Giovanni Pierluigi da Palestrina

  • Motet Assumpta est Maria
  • Missa ‘Assumpta est Maria’

Costanzo Porta: Ego sum pastor bonus
Felice Anerio: Crux fidelis
Palestrina / Rognoni: Domine quando veneris
Luca Marenzio: O Rex gloriae
Giovanni Gabrieli: Canzona a quattro
Ruggiero Giovanelli: Jubilate Deo

Informations pratiques

Dates et lieux

26.08.2011 - 20h00
07.10.2011 - 20h30

ARTISTES

 

Directeur: Laurent Gendre

 

Ensemble instrumental: Hans-Jakob Bollinger, Liselotte Emery, Bernhard Rainer, Matthias Sprinz

 

Ensemble Orlando Fribourg: Agnieszka Budzińska-Bennett (S) Catherine Bugnon Marti (S) Claire Cuennet (S) Junko Takayama (S) Pierre Kolly (A) Cristina Rosário (A) Michel Freund (T) Tobias König (T) Jonathan Spicher (T) Eduardo Vallejo (T) Alexander Kilchör (B) Jean-Luc Waeber (B)